Le Ministre du Travail et le Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation ont rencontré les salariés et dirigeants de la librairie indépendante le Grand Cercle et de Planète Saturn.
Ils leur ont présenté la loi sur le travail dominical qui sera discutée cette semaine à l’Assemblée nationale.


« Je suis très content de travailler ici le dimanche, je tenais à vous le faire savoir. Alors donnez nous les moyens de continuer à travailler le dimanche », lance un salarié du Grand Cercle à Xavier Bertrand venu à sa rencontre au rayon disques. « On va vous permettre de le faire, lui répond le ministre du Travail. Aujourd’hui c’est payé 75 % de plus, ce sera doublé car il faut que le jeu en vaille la chandelle. On va fixer des garanties avec les parlementaires pour que ça se passe bien partout ».

De son côté, le Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation rassure ceux qui ont entendu que la loi concernerait les agglomérations d’un million d’habitants et redoutent que le Centre Art de Vivre, loin de Paris, n’en profite pas. « Le texte répond complètement à la problématique de cette zone commerciale, ici dans le Val-d’Oise en Ile-de-France, explique Luc Chatel. On est dans une région avec un mode de vie particulier avec des consommateurs qui ont besoin de faire leurs courses le dimanche avec des salariés, comme ici, volontaires. La loi doit prendre en compte les différences de vie entre les régions »

Xavier Betrand précise, par ailleurs, que « le feu vert sera donné par le maire ». Et à Eragny-sur-Oise, le premier magistrat est partant. « Je suis déjà sollicitée depuis plusieurs mois sur ces questions, et même avant, mais je donnais un accord global, explique la socialiste Dominique Gillot. Sur le principe même de l’ouverture du centre Art de Vivre le dimanche à Eragny j’y suis favorable et l’ensemble de mon conseil municipal ; c’est en réponse à la consultation des salariés et à la connaissance des attentes et aspirations des Eragniens. »

Cette visite ministérielle a rassuré les dirigeants des grandes enseignes du Centre Art de Vivre qui avaient été condamnées à fermer suite à une plainte de Force Ouvrière. « Il faut que 2009 ne soit pas comme 2008 et que l’on ait enfin des réponses à apporter à nos salariés », déclare le directeur de Planète Saturn. « Cette loi doit tenir compte des spécificités locales en France là où l’attente est très forte ,comme ici. Il n’est pas question de généraliser le travail le dimanche sur l’ensemble de la France et les salariés doivent être volontaires et mieux payés», indique Erik Vautrin, directeur de la librairie indépendante Le Grand Cercle, qui s’est engagé à payer double les heures travaillées le dimanche.

Du côté de la CFTC, dont des représentants ont interpellé les ministres, on refuse une loi sur le travail du dimanche. « Ce n’est fait que pour rendre légal des délinquants économiques et sociaux qui ouvrent illégalement. Ce n’est pas  un motif légitime pour faire une loi. Une loi doit répondre à un besoin et ce besoin n’existe pas »

Le texte de loi porté par le député Richard Mallié doit être discuté ce jeudi à l’assemblée. En raison de l’embouteillage des textes, notamment sur l’audiovisuel, les débats devraient se poursuivre sur le début du mois de janvier. Ce que les deux ministre ont confirmé ce dimanche lors de leur visite dans le Val-d’Oise.

Olivier ZANETTA

http://www.dailymotion.com/embed/video/x7o0jp