Nouvelle étape du programme de renouvellement urbain du Val d’Argent après la démolition en août 2007 de la tour Broca (photo). La construction des 98 logements du quartier Broca-Tarnier, en face de l’hôpital d’Argenteuil, débute aujourd’hui avec la traditionnelle pose de la première  pierre. Le coût de cette opération avoisine les 17 millions d’euros.
 
 Le programme Broca-Tarnier prévoit la construction de 4 résidences : la résidence Broca avec 45 logements, Leclerc avec 18 logements, Tarnier avec 17 logements et la résidence de la Rue du Repos qui comprendra 18 logements. Il prévoit également la réhabilitation des immeubles Mondor, Tarnier et Broca : façades, entrées et escaliers, création de terrasses, loggias et jardins.

Au total, ce sont 98 logements neufs qui seront réalisés. Parmi ces constructions, la construction Broca notamment propose 45 logements de typologies variées, équipés d’ascenseurs, de balcons, de terrasses privatives, d’un parking souterrain de 115 places et de locaux d’activités.

Près de 17 millions d’euros

Le coût total de ces 4 opérations de construction s’élève à 16 839 809 €. Il est financé à près de 65% par le Conseil général et Val d’Oise Habitat, maître d’ouvrage de l’opération, 16,85% par ALLIADE 1% logement, 9,04% par l’Etat, 8,85 % par la Région et 0,27% par la ville d’Argenteuil.
 
En parallèle à ces programmes de construction et de réhabilitation, la municipalité d’Argenteuil annonce qu’elle « engagera également l’aménagement des voiries, jardins et pieds d’immeuble ainsi que la création d’espaces de jeux pour les enfants et les adolescents et qu’elle veillera à ce que priorité soit donnée au relogement concerté des familles avant toute destruction des immeubles. »
 
Enfin la mairie souhaite lancer « la négociation avec l’ANRU et Val d’Oise Habitat pour l’inscription de l’ilot Charcot à quelques pas de Broca-Tarnier, dans l’avenant au Projet de Rénovation Urbaine. »