Dans le cadre des soirées «World UP », le Dôme de Pontoise va accueillir le groupe Bogie Balagan pour son unique date en Ile-de-France, un an après son passage remarqué aux Transmusicales de Rennes.  Ce groupe qui mélange les langues sur des riffs de guitares rock délivre un véritable message de paix. Le concert est gratuit.

 

 Vendredi 12 décembre, le Pôle Départemental des Musiques, Danses et Cultures du Monde en Val d’Oise (POD) accueille une nouvelle fois des artistes jamais venus dans le coin, mais qui cartonnent à l’international. Après Nawal en septembre, cette fois-ci ce sera le combo israélo-palestinien BOOGIE BALAGAN, qui avait fait rugir les Transmusicales il y a peu. Ce groupe délivrera une  fusion world-rock épicée au Dôme de Pontoise, avant de s’en aller en Italie et en Europe de l’est.

 

Artiste FAIR 2008, signé sur le label du chanteur des Têtes Raides (Mon Slip/Warner), BOOGIE  ALAGAN chante le bled en 7 langues, parfois dans la même phrase et rappelle au corps comment se déhancher, danse du ventre oblige. Emincé sonore et sensorielle, le duo israélien (trio en live) n’ a peur de rien, surtout pas des mélanges et d’un son brut de décoffrage, enflammant les scènes du monde entier, alternative aux communautarismes trop mis en avant ces temps-ci.

Un duo autoproclamé « Palestisraëlien »

Imaginez un genre de Jimmy Page triturant sa guitare façon bouzouki ! Ajoutez à cela un pied gauche et des claps !! Mélangez les langues, anglais, français, arabe, turc, hébreu, espagnol…Construit autour du duo Azri et Gabri, BOOGIE BALAGAN est à ses débuts un projet de reprises de Muddy Waters. Mais l’envie d’aller plus loin, de fusionner les langues, de zapper librement du groove moyen-oriental à l’énergie brute d’un Robert Johnson, les pousse très vite à développer leur propre musique. Boogie Balagan, duo autoproclamé « Palestisraëlien », transmet un message de paix qui surmonte les barrières physiques, culturelles et linguistiques. Le message est contenu dans le titre « Lamentation Walloo »: Walloo veut dire « rien du tout » en arabe et le « Lamentation Wall » c’est le mur des lamentations en Israël. Et si on arrêtait de se lamenter ? Du côté des textes, Gabri nous parle, d’une enfance marquée par une amitié israélo-palestinienne que l’on considérerait presque inenvisageable aujourd’hui. Comme si de nos jours, il ne restait que la musique à la portée universelle pour lancer des messages d’amour, de rage, de fête et d’espoir. Tête chercheuse world-rock, blues shamanique grondant un « boogie rock from ze middle east », le live du BOOGIE BALAGAN est une expérience unique, à partager entre tous.


World UP *3
Vendredi 12 décembre 2008
Dôme de Pontoise – Place de l’Hôtel de Ville – 95 300 Pontoise
BOOGIE BALAGAN (Israël – Palestine)
+ LE CHAT NOIR (France – Val d’Oise)
+ After World Up DJ Set

Résa et infoline : 01 30 32 62 11
Site web : http://lepod.blogspot.com/