Samedi 13 décembre a été inauguré le collège Georges Charpak de Goussainville, premier établissement scolaire français totalement high-tech.

 Tableaux blancs interactifs, craies remplacées par des stylets, cartables allégés grâce à des interfaces numériques de travail, salle multimedia de 150 m2 en libre-accès avec une trentaine d’ordinateurs à disposition, bornes wi-fi, CDI numérique, mallette expérimentale pour l’apprentissage des langues via des Ipod… Tous les outils numériques sont au rendez-vous pour proposer dans ce collège accueillant des élèves issus de quartiers où les difficultés sociales sont importantes une approche pédagogique particulièrement innovante.

Pour en faire son site pilote tout numérique, le Conseil général du Val d’Oise qui finance intégralement l’opération s’est donné les moyens de ses ambitions : 11 millions d’euros pour la seule construction. Pour la nouvelle majorité départementale de gauche qui a pour ambition de créer des "collèges du XXIe siècle", cet établissement représente un cap sur l’innovation. Il est la conjugaison de deux priorités fortes : le développement de l’usage des TIC et le respect de l’environnement. En effet, ce nouveau  concept concrétise le concept du "zéro papier" et fonde sa construction sur l’utilisation de matériaux et de procédés économes en énergie. Somme toute : tout pour plaire !

 Une inauguration qui s’est traduite par un accueil personnalisé, des visites guidées et des démonstrations des outils numériques par les collégiens. L’occasion de rencontrer simultanément tous les acteurs concernés : collégiens, équipe pédagogique, parents d’élèves, élus et architecte.