Après la triste journée de mardi, les lycées du Val d’Oise sont restés relativement calmes aujourd’hui. Seul à Enghien, des affrontements ont éclaté entre jeune et force de l’ordre. Paradoxalement si la violence a baissé, il y a eu plus d’interpellations. Hier six élèves ont été arrêtés contre 27 aujourd’hui.

 « Dans l’ensemble les violences ont baissé par rapport à la journée d’hier » affirme-t-on du côté de la préfecture. Sans pour autant dresser de bilan chiffré, elle indique que « des voitures ont tout de même été endommagées et des projectiles divers jetés sur les forces de police. » Ces faits de violences ont donné lieu à 27 interpellations. 23 d’entre elles se sont soldées par de simples rappels à la loi, sans poursuite judiciaire donc. Sur ces 27 interpellations, la plupart concernent les troubles au lycée d’Enghien (lire l’article).

Adrien Hilpert