« Je pensais qu’il s’orientait plus vers une retraite méritée que vers un renouveau de sa vie publique », réagit l’ancien président UVO-UMP du Conseil général du Val-d’Oise à la candidature du maire de Franconville à la présidence du conseil général du Val-d’Oise.

 « Certains regrettent peut être que s’il s’était engagé plus au moment de la dernière élection auprès de notre candidat qui était Réné Di Piazza, avec beaucoup plus d’énergie qu’il ne l’a fait, que peut être nous n’aurions pas perdu le canton (de Franconville) et que l’on serait toujours à la gouvernance du département, c’est là où est notre objection », a déclaré François Scellier au micro de VOtv.

L’ancien président du département et toujours député UMP du Val-d’Oise a fait son choix : « Je crois qu’il faut donner un peu de sang neuf à la vie publique et qu’Arnaud Bazin représente plus le sang neuf que Francis Delattre. Mais pour gagner on a besoin de tout le monde »

L’interview de François Scellier est à voir dans le Face à la Presse VOtv-Le Parisien Val-d’Oise dont l’invité ce jeudi à 19h30 est Francis Delattre.