L’épidémie saisonnière de gastro-entérite démarre en France indique le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. La semaine dernière, le taux d’incidence de la diarrhée aiguë a été de 301 cas pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique qui est de 271 cas pour 100 000 habitants. L’Ile-de-France est concernée avec un taux de 280 pour 100 000 habitants. Faites attention à la préparation des repas et lavez-vous les mains !

 Si l’Ile de France n’est pas la région la plus touchée par la traditionnelle épidémie de gastro-entérite, la région fait partie du « Top 6 » derrière la Corse (660 cas pour 100 000 habitants), la Bretagne (543), el Nord-Pas-de-Calais (429), le Rhône-Alpes (341) et la Champagne-Ardenne (302). D’après les données du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, l’âge moyen des cas était de 22 ans et vont de 5 mois à 92 ans avec une quasi-égalité entre les sexes (hommes à 48%).

Des gestes simples pour éviter la maladie

Pour prévenir au mieux la propagation de cette maladie, de simples gestes peuvent suffire. Tout d’abord il faut faire attention à l’hygiène des mains et des surfaces. Les épidémiologistes conseillent de se laver les mains avant de préparer et de prendre les repas et surtout après être allé aux toilettes ou avoir changé un nourrisson. Il faut également veiller à appliquer les règles d’hygiène strictes lors de la préparation des repas, dont sont évincées les personnes malades. Il faut aussi éviter de partager les verres d’eau ou les couverts à table.

Enfin solution plus radicale encore : la vaccination. Deux vaccins sont disponibles en France depuis 2006 mais ne conviennent pas aux nourrissons de moins de 6 mois.

Plus d’informations sur le site du réseau Sentinelles