Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman », »serif »;}

Pour pouvoir augmenter sa production d’eau potable et sécuriser la ressource, le SIAEP de la région de l’Isle Adam a souhaité se doter d’un troisième forage. Ce 3éme forage est réalisé dans le but de suppléer la baisse progressive et prévisible des rendements des deux forages existants, et de couvrir les prévisions d’augmentation des besoins à l’horizon 2015-2020.

Le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable de la région de l’Isle Adam (SIAEP) fournit de l’eau à trois communes (l’Isle Adam, Champagne sur Oise et Parmain). Il exploite actuellement deux forages sur la rive gauche de l’Oise, CASSAN 1 situé sur la commune de l’Isle Adam et CASSAN 2 situé sur la commune de Mours. L’aquifère capté par ces deux ouvrages est la craie campanienne qui est très productive dans la vallée de l’Oise.

Ce troisième forage doit pallier l’usure des ouvrages de collecte, la ressource en eau étant satisfaisante. Le site retenu se situe sur la Commune de Mours à mi-distance entre l’autoroute A16 et le forage de « Cassan 2 » existant.

Le coût de l’opération est évalué à 762 852,06 €uros hors taxe.