A l’occasion de ses voeux à la population, le député maire UMP Philippe Houillon a listé les principaux projets qui seront concrétisés en 2009 :

–   L’aménagement du complexe sportif des Louvrais dont les travaux démarrent,
– La rénovation du petit théâtre des Louvrais dont les travaux vont démarrer,
–  La requalification des places des Petit et Grand Martroy et de la place du Souvenir (travaux de mai à novembre).
 – La construction de l’espace Larris-Maradas qui ouvre en mars,
–  La création d’un nouveau terrain multisports à Marcouville,
–  Le futur parking de centre-ville : début des travaux 2010,
–  Un projet de crèche de 40 places aux Larris : études en 2009,
– Les quais de l’Oise : les travaux sont en cours,
– La création par le S.I.A.R.P. ( Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région de Pontoise) de deux bassins enterrés de stockage,
– La reconstruction en cours, par la Communauté d’Agglomération, de l’aire d’accueil des gens du voyage.

Philippe Houillon a également évoqué le parc du Château de Marcouville. "Là je n’ai pas de date précise, a-t-il indiqué. Des études ont déjà été réalisées mais c’est cher : de l’ordre de 5 M€. C’est cher mais c’est beau et c’est un lieu qui doit être ouvert et partagé. Alors on va le faire mais il va falloir être ingénieux pour trouver les financements".

L’élu est rapidement passé sur les constructions en cours, les 100 étudiants qui arrivent aux Larris, le nouveau barrage sur l’Oise qui vient de se terminer, la réutilisation de l’ex Caisse d’Epargne, les travaux dans le quartier de la Harengerie qui débutent en janvier, les travaux qui vont aussi débuter sur le site de l’ex taverne de Maître Kanter, l’arrivée du vélib, ou encore les aménagements de voirie pour réguler la vitesse, améliorer la circulation piétonne et faciliter le stationnement etc.

"Et tout cela va faire beaucoup de travaux dans Pontoise et donc un peu de gêne  qu’il va falloir maîtriser, a prévenu Philippe Houillon. Pontoise bouge. Le mouvement perturbe toujours un peu mais le mouvement c’est la vie et nous avons été élus pour faire bouger, pas pour dormir".

Côté vie commerciale, le maire a également annoncé la création d’un deuxième parking de 300 places en centre-ville. Surtout, il a parlé d’une opération de longue haleine de remembrement commercial. "Et nous allons profiter des aménagements futurs pour augmenter le nombre des surfaces commerciales et l’offre commerciale", a-t-il indiqué.