Saccagé depuis le XIXe siècle par l’industrialisation, le centre ville de Persan sera recréé pour 10 millions d’euros.

 La ville de Persan (10 000 habitants) a vu son urbanisme ravagé au XIXe siècle par une industrialisation effrénée, et au XXe siècle par la construction hasardeuse d’une grande cité HLM paradoxalement baptisée « Le Village ».

Décidé à réinventer un véritable centre ville attractif, le maire Arnaud Bazin (DVD) vient d’en poser la première pierre. Le coût total avoisinera 10 millions d’euros dont un quart payé par la commune. Le reste est pris en charge au titre de diverses subventions de l’État, de la Région, du Conseil général et de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) au titre de la politique de la ville.

 Ce nouveau pôle urbain qui coupera l’avenue Gaston-Vermeire comportera un vaste pôle piétonnier et une liaison douce encadrée par une série de services publics : un « pôle enfance », une maison de la Justice et du droit, un club de prévention et surtout une nouvelle Maison des jeunes et de la culture ainsi qu’une médiathèque élargie et une école de musique dotée d’un vaste auditorium.

Le coût de ces différentes réalisations est élevé : la M. J.-C. est évalué à 4,5 millions d’euros (avec l’extension de la médiathèque)  la Maison de la justice et du droit à plus de 500 000 € et le Centre de loisirs à 2,5 millions d’euros.