Le maire PS de Gonesse a été reconnu coupable de diffamation envers son adversaire, l’UMP Yanick Paternotte, lors des élections législatives de 2007. Il est condamné à lui verser 1 000€ de dommages et intérêts.

En mai 2007, Jean-Pierre Blazy alors maire PS de Gonesse et candidat à sa succession sur la 9ème circonscription du Val d’Oise, avait commenté, sur son blog de campagne et en conférence de presse, la mise en examen de Yanick Paternotte pour « abus de faiblesse ». Le tribunal de Pontoise a rendu son jugement mercredi. Il condamne Jean-Pierre Blazy à une amende avec sursis de 1 500€ et 1 000€ de dommages et intérêt pour avoir diffamé son adversaire sur la circonscription, Yanick Paternotte.

Ses propos jugés diffamants par le tribunal ayant été repris dans la quotidien Le Parisien, le journal a lui aussi été condamné à la même peine.