Une bonne partie du réseau secondaire est interdite à la circulation des poids lourds à partir de ce jeudi. Le conseil général procède à la « pose » des barrières de dégel pour préserver les routes. En effet après la longue période de gel, le redoux menace fragilise les voies.

Au plus froid de la longue période hivernale que nous venons de traverser, les températures ont atteint jusqu’à – 15° durant plusieurs nuits selon la station météo Wy-Dit-Joli-Village.  Les routes ont subi les froideurs de l’hiver et les corps de chaussée des départementales ont gelé jusqu’à 60 cm à Saint-Witz et 52 cm à Bray-et-Lu.

Eviter l’apparition d’ornières

Afin de préserver le patrimoine routier, le Conseil général a pris des mesures conservatoires. Il a mis en place des barrières de dégel sur le réseau secondaire le plus vulnérable du département. En fait, il s’agit d’interdire certaines portions de routes départementales à la circulation des poids lourds, qui lors de leur passage sur des zones fragilisées par le gel et le redoux peuvent créer des ornières.  

Ainsi depuis ce matin des panneaux de signalisations sont apparu sur le réseau secondaire indiquant l’interdiction au plus de 7,5 tonnes ou 12 tonnes en fonction de la structure des chaussées. Cette limitation est effective pour une durée indéterminée. C’est la mesure quotidienne des indices de profondeur de gel qui permettra de déterminer la levée des barrières de dégel.

Pour voir les routes départementales concernées: www.valdoise.fr/media/media694110.jpg