Le gouvernement a rendu public hier la liste des neuf projets de Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer (MAIA) retenus dans le cadre du plan Alzheimer de février 2008. Parmi ces projets figure celui porté par Mondial assistance et soutenu par le Conseil général du Val d’Oise.

Lorsque Nicolas Sarkozy a annoncé début 2008 son Plan Alzheimer, il avait notamment prévu la création à titre expérimental de Maisons d’Accueil pour l’Autonomie des malades d’Alzheimer (MAIA). Selon les annonces du plan Alzheimer, les MAIA ont pour objectif d’assurer une prise en charge sanitaire et médico-social ainsi qu’un accompagnement personnalisées des personnes atteintes de cette maladie et de leur entourage.

Le projet d’une de ces maisons porté par Mondial assistance en lien avec le projet porté par le réseau gérontologique de Survilliers sur le département du Val d’Oise fait ainsi partie des neuf derniers dossiers sélectionnés par les ministres de la Santé et de la Solidarité. Au total ce sont 17 projets qui font partie de l’expérimentation conduite sur deux ans, sur plus d’une centaine envoyée à la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie.

Pour Luc Broussy, conseiller général délégué aux personnes âgées, ces maisons sont « un modèle d’organisation destiné à informer et soutenir les familles ayant à faire face à la maladie d’Alzheimer. » « C’est donc autant une fierté qu’un défi. Fierté d’avoir été retenu parmi plus de 100 projets. Défi consistant à réussir le pari de monter une structure utile aux familles et aux malades » affirme-t-il.