« Le site de Cergy-Pontoise est l’un des trois sites avec Nanterre et Neuilly-sur-Marne « short-listé » par le Ministère de la Culture, pour accueillir le fonds du musée du Louvre et ses Ateliers de restauration », annonce le député UMP Axel Poniatowski.

 « En tant que Député de ce territoire, je me réjouis de cette décision et je reste optimiste quant à l’issu définitive de cette compétition, et confiant en notre capacité à démontrer que la localisation de Cergy sera un atout et non un handicap dans le choix final », indique Axel Poniatowski.

Pour protéger ses immenses collections (250 000 œuvres d’art dans les réserves du musée du Louvre, mais aussi des musées d’Orsay, du Quai Branly, etc.), le ministère de la Culture a lancé une vaste consultation auprès des communes intéressées. Il s’agit de construire un « bâtiment logistique » des ateliers de restauration, des laboratoires de recherche ainsi qu’une cité des métiers et des arts décoratifs. Une urgence, alors que les réserves actuelles sont constamment menacées par une crue centenaire de la Seine. Un projet de 250 millions d’euros créateur de 200 emplois.

Le président de l’agglomération de Cergy-Pontoise Dominique Lefebvre (PS) et le député de la circonscription Axel Poniatowski (UMP), pour une fois unis, ont défendu ensemble le projet ; Ils ont notamment accueilli en fin d’année les représentants de la commission du Louvre pour leur montrer le site proposé et ses avantages : un vaste terrain encore disponible sur le plateau de Neuville, à proximité de la garer RER (ligne A) et de bâtiments universitaires de Cergy-Pontoise.

L’installation des réserves des grands musées nationaux parisiens à Cergy-Pontoise donnerait une nouvelle impulsion à l’agglomération et conforterait son attractivité culturelle. D’autant qu’un centre de congrès pourrait voir le jour à Neuville.