Le syndicat du premier degré affirme que près de 60 % des enseignants du val-d’Oise ont fait grève, « plusieurs écoles étaient fermées et de nombreux enseignants ont manifesté à Paris »

« Une nouvelle fois, les enseignants des écoles du Val d’Oise se sont massivement mobilisés aux côtés de l’ensemble des salariés, réagit le syndicat. Le Ministre de l’éducation doit cesser de se dérober à tout véritable dialogue social et engager de réelles négociations sur l’ensemble de la politique éducative : maternelle, RASED, aide personnalisée, recrutement et formation professionnelle, revalorisation du métier d’enseignant …»

Et le SNUipp 95 de poser cette question : « Qui peut croire un seul instant qu’avec un horaire diminué, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, des RASED vidés de leur sens, des dispositifs d’aides bricolés, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ? »

Le syndicat du premier degré estime que que « l’avenir de l’école et la réussite de tous les élèves nécessitent que le gouvernement  prenne la mesure de la colère et du rejet que provoque sa politique éducative et budgétaire et réponde sans tarder à l’ exigence de dialogue social avec toute la communauté éducative ».