Depuis jeudi dernier, environ 90% des salariés sont en grève, 150 manifestaient aujourd’hui, selon la CGT. Ils protestent contre les écarts importants de salaire, différences pouvant aller jusqu’à 40% pour un même métier et une même ancienneté.

Ils ont rencontré cet après-midi la direction au siège social, à Paris Nord 2. Les propositions formulées par la hiérarchie n’ont pas satisfait les grévistes. Elle propose de s’aligner sur la moyenne nationale. Pour eux, cette solution ne réduirait pas de manière suffisante les écarts.

Le site de Gonesse est bloqué par les camions de transport. Cette nuit, les employés tiendront le siège jusqu’à demain matin, avant de se réunir une nouvelle fois avec la direction.