Jacques Mallet, Président du Comité Départemental d’Athlétisme du Val d’Oise, répond à nos questions à quelques heures du coup d’envoi du 7ème meeting National d’Athlétisme du Val d’Oise qui se tiendra à Eaubonne ce vendredi soir.
Un meeting à voir aussi en différé sur VOtv, la télévision locale du Val-d’Oise, samedi 7 Février à 20h30 et dimanche 8 Février à 14h.

 VOnews : Quel est pour vous l’importance d’organiser un meeting dans le Val d’Oise ?

Jacques Mallet : A vrai dire, le Comité Départemental d’Athlétisme du Val d’Oise (CDAVO) ne joue qu’un rôle de prestataire dans ce meeting financé en grande majorité par le Conseil Général. Je pense qu’il faut organiser ce type d’évènement pour faire venir les jeunes à l’athlétisme. Vous savez, c’est un sport individuel particulièrement difficile et la présence de sportifs de haut-niveau permet d’amener les jeunes à rejoindre cette pratique plus facilement. D’autre part, nous possédons l’une des plus belles salles de France avec le stade Stéphane Diagana, infrastructure qui possède de surcroît une piste rapide où les athlètes peuvent établir des records. Ce serait dommage de ne pas valoriser ce merveilleux outil.

VOnews : Quelles seront les épreuves phares à Eaubonne ?

J.M. : L’épreuve du triple saut vient d’être amputée de la participation des jeunes Teddy Tamgho et Benjamin Compaoré qui se sont blessés dernièrement. C’est vraiment dommage car Tamgho venait de réaliser un bond à 17m37 fin janvier alors qu’il n’en est qu’à sa première année chez les Espoirs. Néanmoins, trois Cubains seront présents pour ce concours dont le 4ème des J.O. de Pékin. Le concours de la perche féminine devrait être très intéressant avec un plateau international qui tourne autour des 4m50. Le 800 mètres s’annonce de toute beauté. Abdeslam Kennouche vient en effet de réaliser son meilleur temps il y a une quinzaine de jours à Eaubonne et il aura fort à faire face à trois Kenyans.

VOnews : Peut-on attendre de grosses performances des athlètes valdoisiens ?

J.M. : Il faudra suivre Myriam Soumaré (AAPFA 95) de très près sur le 60 mètres. Il convient de rappeler qu’elle a participé aux Jeux Olympiques l’été dernier avec le relais 4x100m. Jennifer Lozano (Franconville) est également l’une des meilleures tricolores sur le 800 mètres. Anthony Couffe (Cergy-Pontoise) vient d’améliorer récemment sa meilleure performance sur 200 mètres mais devra faire face à de très bons étrangers. Enfin, le jeune David Bernardo (AAPFA 95)  s’alignera sur le 60 mètres haies. Il vient de battre chez les jeunes un vieux record de Stéphane Diagana.

VOnews : Le plateau semble moins relevé que l’année dernière. Comment expliquez-vous cela ?

J.M. : Nous souffrons de la concurrence directe du meeting de Stuttgart en Allemagne. Cet évènement a un budget 7 à 8 fois supérieur au notre. Du coup, les meilleurs Français préfèrent aller disputer cette compétition. D’autre part, il ne faut pas oublier que beaucoup d’autres athlètes tricolores ne font plus de saison en salles. Par contre, nous aurons de très bons étrangers car la dernière étape du Circuit National Indoor a lieu une semaine avant le meeting Seat de Bercy, ce qui permet aux étrangers d’enchaîner deux compétitions de très bon niveau en France.

VOnews : Y-a-t-il des nouveautés prévues pour cette édition 2009 ?

J.M. : Des relais 4×1 tour masculins et féminins confrontant les clubs de la région sont prévus en première partie du meeting. Les lauréats de cette épreuve seront invités en ouverture du meeting de Bercy la semaine prochaine pour disputer la même course. C’est une initiative louable de la Fédération Française d’Athlétisme qui a été mise en place sur les 5 meetings nationaux Indoor de la saison.  Il y aura également des relais jeunes, catégories minimes et cadets, opposant des équipes UNSS et des clubs de la région. Il faut savoir que les minimes – cadets UNSS du Val d’Oise sont actuellement parmi les meilleurs de France. Ils ont récolté de nombreux honneurs au championnat national.

VOnews : Combien coûte l’organisation d’une telle compétition ?

J.M. : Le budget du meeting est de 100 000 euros. Le Conseil Général prend en charge les 2/3 de cette somme. Pour le reste, l’argent vient de la Région et des sponsors.

VOnews : Comment s’organise cet évènement ?

J.M. : Avant le jour J, 4 à 5 personnes travaillent sur l’organisation de l’évènement. Le meeting du Val d’Oise est l’un des seuls où la FFA est responsable du plateau. De notre côté, nous nous occupons de la photo finish et nous avons notre propre jury. Le jour même, 80 à 90 bénévoles aident au bon déroulement de la compétition. Il convient de préciser que toutes ces personnes sont bénévoles.

Propos recueillis par Fabien MADIGOU

 

LE MEETING RETRANSMIS SUR VOtv SAMEDI ET DIMANCHE

A VOIR Samedi 07 Février à 20h30 et Dimanche 08 Février à 14h

 VOtv est diffusée actuellement sur la chaîne régionale Télif visible sur le câble Numéricâble et Noos (canal 90 et 55) et les bouquets ADSL : Orange (canal 237) Freebox (canal 205), Neufbox (342)