« Menées à marche forcée et sans réelle concertation, les réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche engagées depuis plusieurs mois par Valérie Pécresse ne répondent pas aux problèmes aigus de conditions de vie et de travail des étudiants et des enseignants chercheurs », estiment Jean-Paul Huchon et son Vice-président en charge de  l’enseignement supérieur, Marc Lipinski qui appellent à manifester mardi 10 février.

«  Les suppressions de postes, les conditions de recrutement des enseignants du premier et du deuxième degré, l’insuffisance des budgets alloués aux universités et aux organismes de recherche sont autant de décisions inacceptables », déclare le président PS de la Région Ile-de-France.

"Au-delà des légitimes inquiétudes soulevées par le projet de décret, nous risquons d’entrer dans une véritable crise de l’université et de la recherche. C’est pourquoi le Gouvernement doit retirer les projets de réforme désormais unanimement contestés et engager enfin un dialogue réel » considèrent Jean-Paul Huchon et son Vice-président en charge de  l’enseignement supérieur, Marc Lipinski

« A l’heure où tout le pays devrait être fier de son système d’enseignement supérieur et de recherche et affirmer son soutien au regard des défis qu’il lui faut relever, le Gouvernement affiche un incompréhensible mépris » affirment Jean Paul Huchon et Marc Lipinski.