Depuis fin janvier, la municipalité d’Arnouville-lès-Gonesse a lancé une consultation auprès de ses habitants pour retrouver son nom du début du XIXème siècle, débarrassé du terme « lès Gonesse » qui signifie près de Gonesse.

« L’appellation Arnouville seule est passée dans le langage courant. C’est plus court, plus simple. La distinction apportée en 1843 par le roi Louis-Philippe n’a plus lieu d’être. » Voilà les raisons officielles qui ont poussé, le maire d’Arnouville-lès-Gonesse, Michel Aumas, à lancer une vaste consultation auprès de ses administrés sur le changement de nom de la commune. Votée lors du conseil municipal de décembre, cette nouvelle évolution d’Arnouville-lès-Gonesse serait la quatrième en un peu plus de deux siècles.

D’Ermenouville elle est devenue Arnonville en 1794 puis Arnouville en 1801 avant que la déclinaison « lès Gonesse » ne lui soit attribuée par le roi Louis-Philippe en 1843 pour éviter toute confusion avec une autre localité de la région, Arnouville-lès-Mantes.

Les habitants largement favorables

Sur les 5 500 coupons-réponse distribués à la population fin janvier, plus de 1300 sont déjà revenus en mairie, soit environ « 18 à 19% des électeurs » précise-t-on du côté de la mairie. Il reste moins d’une dizaine de jour pour se prononcer sur papier mais aussi sur le site Internet de la ville. Jusqu’à aujourd’hui, une écrasante majorité de ces coupons sont favorables à l’appellation Arnouville seule. Enfin le changement de nom n’est pas pour tout de suite : la procédure devrait durer environ trois ans.

Adrien Hilpert