A quelques mois de la mise en service des nouvelles rames automotrices baptisées NAT, Arnaud Bazin, maire de Persan, invite la SNCF à rénover aussi les gares de la ligne.

 Le secteur SNCF dit « H ». regroupe l’ensemble des gares desservies entre Pontoise-Paris Nord, Persan-Beaumont-Paris Nord et Luzarches-Paris Nord.
Ces trois lignes voient passer 200 000 voyageurs par jour et vont bénéficier progressivement de la mise en service de la Nouvelle Automotrice Transilien (NAT). Il s’agit de rames entièrement repensées en termes d’accessibilité et de confort. Les premières NAT devraient être mis en service sur la ligne Persan-Beaumont-Paris-Nord à partir de décembre prochain. Mais Arnaud Bazin, le maire et conseiller général (UVO) de Persan s’inquiète aussi de la résolution des dysfonctionnements de la ligne et de la vétusté des gares, comme celle de Persan (photo).

Invité par la SNCF à un séminaire de présentation des aménagements futurs de la « ligne H », le maire s’est fait le porte-parole des usagers : « Ce nouveau train offre davantage de confort et d’espace, c’est bien, mais cela doit s’inscrire dans une logique d’amélioration du quotidien des usagers. Pour cela, il est indispensable que la SNCF résolve les problèmes rencontrés régulièrement par les Franciliens. L’accessibilité à la gare pour les personnes à mobilité réduite, la régularité des trains, l’amélioration de la desserte y compris en heures creuses, une meilleure communication en cas de grave difficulté, etc.. »

Ces derniers mois, la vétusté du matériel a été la cause de nombreux incidents, retards, voire suppressions de trains, qui ont particulièrement agacé les voyageurs.
Le remplacement des « Petits gris », ces rames en service depuis une quarantaine d’années, est une priorité. Le nouveau programme de la SNCF de rénovation des gares et de vidéosurveillance pourrait concerner en priorité la ligne H, espère Arnaud Bazin.