Un an après sa mise en service, le passage sous les voies de la gare de Sannois sera inauguré par le président PS du Conseil général, Didier Arnal, le 7 mars prochain. Yanick Paternotte, maire UMP de Sannois, dénonce une « manœuvre politique qui vise à s’attribuer un projet déjà mené à son terme par la mairie de Sannois et l’ancien Conseil général ».

« Une démarche aberrante. » C’est ainsi que qualifie Yanick Paternotte la prochaine inauguration du passage souterrain de la gare de Sannois par le Conseil général. Selon le député-maire UMP de Sannois, celle-ci a déjà eu lieu il y a un an déjà en la présence du ministre des Transports, Dominique Bussereau de Paul-Henri Trollé, préfet du Val-d’Oise et de François Scellier, alors président du Conseil général. En fait, la période électorale n’autorisant pas les inaugurations, c’est alors une simple visite en présence des officiels qui fut organisée.

« Le nouveau Conseil général (PS) en a décidé ainsi à grand coup de tracts, cartons d’invitation et d’une belle réception dont le financement puisera encore un peu plus dans les poches des contribuables » explique le maire.

Aussi, Yanick Paternotte tient-il à préciser qu’il ne cautionne nullement cette démarche qu’il trouve aberrante. Il déplore également que, « sans son accord, son nom figure sur les cartons d’invitation » dont la mairie vient de recevoir 1000 exemplaires…