La sénatrice Fabienne Keller présentera le 10 mars au Sénat un rapport commandé par le premier ministre sur la notion de gare contemporaine « conçue comme un lieu de vie et d’échange indispensable dans le cadre d’une politique de développement durable ». Dans son tour de France des gares, la sénatrice du Bas-Rhin s’est notamment rendue dans le Val d’Oise.

Après Le Mans, Marseille ou Bordeaux,  Fabienne Keller a visité plusieurs sites dans le Val d’Oise, le 10 décembre dernier. La sénatrice a rencontré plusieurs responsables des transports du département et de la région. Au cours de son déplacement, Fabienne Keller a visité les gares de Neuville-Université, Cergy-Préfecture, Pontoise, Cergy Saint-Christophe, Cergy le Haut et Valmondois.

Le premier ministre a souhaité que ce rapport puisse apporter des pistes de réflexions afin de « développer l’écomobilité en facilitant les déplacements combinant plusieurs modes de transport : TGV et trains grandes lignes, TER, transports urbains (métro, tramway,bus), bus interurbains, bus locaux et de tourisme, voitures (individuelles, en location, en auto-partage, taxis), vélo (libre service, location, propriétaire), marche à pied ». Mais aussi plusieurs questions pratiques relatives au service rendu aux usagers : I’information en temps réel, ou celle de la «billétique». Des services devront également être développés aux abords et dans les gares (bureaux, commerces, loisirs, services publics, logements) afin de rendre le quartier de la gare un pôle de vie, lieu d’échanges sécurisé et agréable à vivre.

Ce rapport sera présenté au Sénat mardi 10 mars.

Christophe Rigaud