La Région devrait attribuer à l’issue de la commission permanente qui se tient ce jour une subvention de 910 000 euros pour la reconstruction des 65 premiers logements sociaux du projet ANRU des Sablons.

Pour subventionner un projet de rénovation urbaine, la Région Ile-de-France exige la restitution de l’offre initiale (quantité et types) en logements sociaux. Ainsi pour l’opération dans le quartier des Lochères à Sarcelles, le bailleur OSICA a dû mettre dans la balance la construction de 40 nouveaux logements sociaux à Gonesse pour obtenir les 910 000 euros prévus initialement.

Cette différence de 40 logements avait alimenté les polémiques entre la municipalité, les associations et des élus, dont ceux du MRC, soucieux de voir se reconstituer l’offre initiale en logements sociaux à part entière.

En fléchant 40 logements à Gonesse et 72 autres dans le reste du département, OSICA valide a posteriori les exigences de la région, nous informe le conseiller régional MRC Rachid Adda qui aurait préféré dans un contexte de pénurie de logements sociaux que  « la règle du "un pour un" soit appliquée dans un souci de rééquilibrage entre le Grand-Ensemble et le village ou à la rigueur au niveau de la communauté d’agglomération. »

« Dans le nouveau quartier de la sous-préfecture ou dans les opérations immobilières en cours au village, on aurait pu conditionner, dans une logique haussmannienne de mixité sociale à l’échelle du quartier voire de l’immeuble, la délivrance du permis de construire aux promoteurs avides de profits à l’exigence d’une part de 20 % de logements sociaux » poursuit-il, pointant du doigt également la commune d’Arnouville, qui compte moins de 20% de logement social.

« Si la mise en œuvre au niveau départemental de la restitution de l’offre répond aux cahiers des charges de l’ANRU, elle n’en demeure donc pas moins insatisfaisante » précise Rachid Adda, qui se déclare déjà « vigilant » quant à la « réalité effective de la construction des 72 logements fléchés dans la convention entre la Région Ile de France et OSICA. »