En s’interposant devant une dizaine de jeunes venus en découdre avec un élève, le principal du collège Pablo Picasso de Garges-lès-Gonesse a été roué de coups de poing et de pieds en fin de matinée. Couvert d’hématomes, il s’est rendu à l’hôpital de Gonesse.

Avec Persan, Eaubonne, Beaumont-sur-Oise et maintenant Garges-lès-Gonesse, les incidents violents dans et aux abords des établissements scolaires du Val d’Oise connaissent une recrudescence inquiétante ces dernières semaines. Cette fois-ci encore il semblerait que des éléments extérieurs au collège soient venus en « renfort » à la suite d’une bagarre entre deux élèves.

Au moment même où le recteur de Versailles envoyait une lettre à chacun des 626 chefs d’établissement de l’Académie pour qu’ils évaluent la pertinence des mesures en place pour lutter contre les intrusions dans les établissements scolaires, le principal de du collège Picasso de Garges était victime d’une de ces intrusions.  Il s’est alors interposé et a été roué de coups. « Les pompiers sont intervenus et une hospitalisation a été nécessaire » indique le rectorat dans un communiqué.

Le recteur, Alain Boissinot, condamne avec la plus grande fermeté cette agression. Il s’est rendu dans l’après-midi, avec l’Inspecteur d’Académie du Val d’Oise, au collège « pour apporter son soutien au chef d’établissement et à l’ensemble de la communauté éducative. »

«  Demain, le centre d’aide aux écoles et aux établissements de l’Académie de Versailles interviendra pour apporter son aide et son expertise afin que ce collège retrouve la sérénité nécessaire à son bon fonctionnement » indique le rectorat.