Ce mercredi 25 mars, Didier Arnal, Président PS du Conseil général du Val d’Oise et Patrick de Charette, Directeur régional de l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), remettront à 250 stagiaires valdoisiens les diplômes obtenus à l’issue de formations.

Objectif de cette cérémonie de remise de certificats et titres professionnels organisée au Conseil général du Val d’Oise : valoriser le parcours de formation et d’insertion de 250 bénéficiaires de minima-sociaux ou demandeurs d’emploi. Elle se déroulera en présence d’élus, de la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et de représentants de l’État.

Trois conventions basées sur le renforcement des compétences et l’accès à la qualification ont permis de former 250 personnes sur l’année 2008, dans les métiers de l’aide à domicile, de la logistique et de l’entretien du bâtiment et des locaux.

En 2008, 100 bénéficiaires du RMI auront été formés dans le cadre de la professionnalisation des contrats aidés afin d’obtenir un Certificat de Compétences Professionnelles dans différents domaines : entretien du bâtiment et des locaux, accueil et assistanat de direction. Ces personnes sont actuellement employées dans les collèges et les services du Conseil général du Val d’Oise. Montant du financement pour le Département : 190 500 €.

Pour le Conseil général, l’objectif de ce dispositif de recrutement spécifique à destination des bénéficiaires de minima-sociaux est de proposer un parcours complet alliant un emploi et une formation de 350 heures. Il s’agit à terme d’anticiper les évolutions des mouvements d’effectifs au sein de la collectivité.

Afin de profiter d’un secteur d’activité en pleine expansion, 100 bénéficiaires des minima sociaux auront également été formés sur le métier d’Assistante de Vie aux Familles. Près de 90 % d’entre eux auront obtenu le Titre Professionnel du Ministère du Travail. L’obtention de ce Titre Professionnel aura permis à 70 % de ces stagiaires d’accéder à l’emploi soit dans des structures spécialisées, soit au domicile des particuliers.

Depuis 2004, le Conseil général du Val d’Oise et l’AFPA Ile-de-France partagent l’ambition de favoriser l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi les plus en difficulté.