Le maire de Saint-Prix représentera en Ile-de-France la liste gaulliste du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la République, lors des élections européennes de juin prochain. Jean-Pierre Enjalbert remplace l’universitaire Anne-Marie Le Pourhiet, qui devait la diriger. Nicolas Dupont-Aignan occupera la troisième place de cette liste.

 Le conseiller général UVO du Val d’Oise, Jean-Pierre Enjalbert portera le message gaulliste de Debout la République en Ile-de-France pour ces élections européennes. « Je suis heureux. C’est un engagement, une grosse responsabilité pour faire avancer le mouvement. Je prends cela comme un challenge » a-t-il déclaré. Le maire de Saint-Prix reste cependant lucide quant à ses chances de devenir député européen. La liste qu’il mène en Ile-de-France doit pour cela réunir « 7 à 8% des voix » estime-t-il. « Si on en croit les sondages, on a peu de chance. Cela sera difficile mais vous savez quand je m’engage dans quelque chose je le fais à fond et vous pourrez compter sur moi pour rassembler un maximum de suffrages. C’est déjà un succès de pouvoir se présenter » explique-t-il.

« Nous ne  voulons pas d’un Europe cynique et naïve »

Pour parvenir à rassembler derrière la liste de Debout la République, Jean-Pierre Enjalbert compte sur le discours différent tenu par son chef de file Nicolas Dupont-Aignan. « Le discours européen est notre principale spécificité. Sans être anti-européen ou souverainiste nous défendons l’idée de faire une autre Europe, pas celle cynique et naïve construite par les partis classiques » indique-t-il avant de préciser que son parti ne se contentera pas « seulement dresser le tableau noir de l’UE » mais sera « une force de proposition. »

« Je pars lucide mais si jamais je suis élu je garderais mon ancrage local à Saint-Prix » poursuit l’édile de la commune de 3500 habitants. Autrement dit pour éviter le cumul des mandats, Jean-Pierre Enjalbert remettrai en jeu son poste de conseiller général mais nous ne sommes pas encore là. Le maire de Saint-Prix présentera sa campagne le 31 mars prochain.

Adrien Hilpert