35 ans après l’arrivée de son premier passager, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle se hisse au 5ème rang mondial des aéroports en termes de trafic passagers, selon le classement préliminaire 2008 de l’ACI (Aiports Council international).

 C’est la deuxième année consécutive que l’aéroport Paris-Charles de Gaulle gagne une place dans le classement international des aéroports. En 2008, il a dépassé l’aéroport de Los Angeles.

L’aéroport Paris-Charles de Gaulle a accueilli l’an dernier près de 61 millions de passagers, soit une augmentation de 1,6% par rapport à 2007. Ce qui porte à plus de 950 millions le nombre de passagers qui ont transité dans cet aéroport depuis son ouverture en mars 1974. Paris-Charles de Gaulle est également devenu le pôle d’activité le plus dynamique d’Ile-de-France en termes de création d’emplois, avec 90 000 emplois directs sur l’emprise aéroportuaire. Entre 1995 et 2007, la plateforme a créé, en moyenne, 10 emplois nets par jour.

"Ces bonnes performances s’expliquent par les nombreux atouts concurrentiels de l’aéroport Paris Charles de Gaulle, explique ADP, sa situation géographique exceptionnelle, proche de Paris et au coeur d’une des plu importantes zones de chalandise en Europe, avec 25 millions d’habitants à moins de 200 km de l’aéroport. L’aéroport Paris-Charles de Gaulle accueille le plus puissant hub d’Europe, celui d’Air France-KLM (24 000 possibilités de connexion pour un passager en moins de 2 heures). Grâce à ses récents investissements dans les terminaux à Paris-Charles de Gaulle (La Galerie Parisienne, la jetée du terminal 2E), Aéroports de Paris a augmenté ses capacités d’accueil de plus de 21 millions de passagers en 2 ans ainsi que la qualité de service offert aux passagers".

Le classement 2008 de l’ACI coïncide avec la réouverture complète du corps central du Terminal 1 inauguré il y a tout juste 35 ans. Après cinq ans de rénovation, le terminal "historique" de Paris-Charles de Gaulle peut désormais accueillir 10,8 millions de passagers par an.