Près de 350 personnes – selon les organisateurs – ont assisté mercredi, dans la salle des fêtes d’Eaubonne, au premier meeting départemental du Front de gauche en vue des élections européennes de juin. L’intitulé de ce rendez-vous :  « Pour un élargissement du Front de gauche dans le Val d’Oise».

 Les affiches du PCF côtoyaient celles du PG alors que les drapeaux de la Jeunesse communiste flottaient dans le fond de la salle. A la tribune, de nombreux responsables du Front de gauche départemental étaient présents dont Rosita Jaouen, conseillère régionale et candidate sur la liste, et Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF.

Sont également intervenus :  la représentante de la Fédération alternative sociale et écologique puis Denis Sieffert, directeur de Politis, différents acteurs du mouvement social (Hôpital, Poste, sans-papiers), François Calaret de la Gauche unitaire (militants du NPA ayant rejoint le Front de gauche) et Raquel Garrido du Parti de Gauche.

En concluant, ce meeting, Patrick Le Hyaric (à droite sur la photo en compagnie de Raquel Garrido et de Jean-Michel Ruiz), tête de liste en Ile-de-France, mettait en avant les différentes propositions alternatives du Front de gauche et concluait sur la question de l’unité : « 6%+4%+7%+3%, ça fait 20% mais ça ne pèse pas comme un Front de gauche large à 20% ».