Depuis ce mercredi matin 7 heures, les automobilistes de l’autoroute A1 ont pu remarquer une voie réservée aux taxis et bus. Ce dispositif doit permettre aux transports collectifs de gagner une dizaine de minutes dans le sens Paris-Province.

C’est à titre expérimental que la voie réservée aux transports collectifs sur l’A1 a été ouverte ce matin. Désormais et pour une durée de trois mois, la voie de gauche ne pourra plus être empruntée par l’automobiliste lambda entre 7h et 10h du matin. Limitée à 70km/h, cet axe ne pourra être utilisé que par les transports en commun, taxis, navettes des hôtels, cars Air France et autocars de tourisme. Des panneaux lumineux indiqueront si la voie est réservée ou non. En cas d’infraction, l’automobiliste pris sur le fait devra s’acquitter d’une amende de 135€ bien que, dans un premier, l’accent sera mis sur la pédagogie.

Plus de taxis sur Paris

Cette mesure doit, selon la direction régionale de l’équipement d’Ile-de-France, permettre aux taxis de revenir sur la capitale plutôt que d’attendre le client à l’aéroport de Roissy. Ils sont estimés à 500 ou 600 dans ce cas-là quotidiennement.