L’Union des maires, réunie en assemblée générale, a rappelé « sa position unanime », adoptée lors d’une réunion de son conseil d’administration le 7 avril, dans le cadre du débat sur le projet du « grand Paris », notamment sur la question des transports.

Les maires du Val d’Oise ne souhaitent pas la création d’un « grand Paris » réduit à l’ancien département de Seine "qui rassemblerait l’essentiel des richesses au détriment de la grande couronne qui elle, cumule les plus gros handicaps en terme de développement", indique dans un communiqué l’Union des maires du Val-d"Oise.

Les maires du Val d’Oise « réitèrent leur soutien à l’intégration du département à tout projet qui aurait pour objectif principal de réduire les inégalités en matière tant de transport en commun, que d’habitat et qui permettrait un développement économique plus équitable ».