Le théâtre 95 à Cergy organise une conférence débat avec l’architecte de l’Axe Majeur, Dani Karavan le 13 mai prochain.

 Dani Karavan est né en 1930 à Tel-Aviv (Israël). Après ses études d’art à Tel-Aviv et Jérusalem, il étudie les techniques de fresques à Florence en Italie.
C’est en 1963 que Dani Karavan inaugure la voie artistique dans laquelle son talent trouve toute son expression: la sculpture monumentale. En plein désert, autour de Beer Sheba, il réalise le Monument du Néguev, véritable village de sculpture en béton en hommage à la participation de la brigade du Néguev à la guerre d’indépendance d’Israël.
Il enchaîne par la suite les œuvres monumentales en milieu naturel ou urbain dans de nombreux pays: en Espagne, en Italie, en Israël, à Séoul, en France, en Allemagne. Dans ce dernier pays, il construit à Nuremberg une sculpture en hommage aux droits de l’Homme. Dani Karavan dédie lui-même son art à la paix, sans qu’il en soit pour autant l’illustration.


Parmi ses dernières œuvres: l’Axe Majeur, perspective urbaine (1990) à Cergy-Pontoise, voulu pour incarner l’identité de la ville nouvelle et réalisé par l’artiste Dani Karavan, l’Axe majeur, parcours urbain de 3 Kilomètres sculpté dans le paysage en direction de Paris, est un immense jardin à étagements successifs.
Dominant la boucle de l’Oise et tout l’ouest parisien, il est un véritable lieu de vie, de promenade, de rencontre, autours duquel s’organisent les moments forts de la ville.

Le 13 mai à 21h au Théâtre 95
Dani Karavan
Interrogé par Michel Jaouen (architecte urbaniste)