Les féminines de Beauchamp (Pro A), leurs collègues masculins (Pro B) et les hommes de Pontoise-Cergy (Pro A) sont sortis vainqueurs de leurs confrontations respectives lors de la 17e journée de championnat de France.

 Mardi soir, 20 heures, Audrey Mattenet prend le micro pour s’adresser au public du centre omnisport de Beauchamp. Mais l’émotion est trop forte et les mots ne sortent pas. Après 17 années passées dans son club formateur, la pongiste est contrainte de faire ses valises pour le Grand Quevilly, club à proximité de Rouen. Faute de soutien financier suffisant, le CTT Beauchamp doit en effet mettre fin à son aventure en Pro B masculine et en Pro A féminine. Le club valdoisien poursuivra tout de même son parcours en Pro B féminine l’an prochain.

De son côté, Adrien Mattenet a invité ses partisans à venir le soutenir à quelques kilomètres de là, plus précisément à Pontoise-Cergy, club avec lequel il s’est engagé pour les quatre prochaines saisons. Après cette cérémonie « hommage » aux deux perles de la maison beauchampoise, les matchs ont pu commencer.

Les filles n’ont pas fait de détails face aux Montpelliéraines, pourtant mieux classées. La Chinoise Li Fang a d’abord remporté sa confrontation face à la meilleure visiteuse, Yunli Schreiner. Audrey Mattenet a ensuite remporté sa confrontation en trois sets avant que la Lituanienne Lina Misikonyte ne l’imite un peu plus difficilement. Menées 2 sets à rien dans le quatrième match, l’aînée des Mattenet a trouvé les ressources nécessaires pour retourner la situation en sa faveur et décrocher le dernier succès beauchampois. Les locales signent une victoire nette et sans bavure sur les quatrièmes de Pro A, 4 à 0. Beauchamp reste en septième position.

Chez les hommes, Adrien Mattenet a mis sur de bons rails son équipe en empochant le premier match. Admir Duranspahic n’a par contre rien pu faire face au Chinois Hongming Zhang. Le Français Sule Toriola Olaleye a ensuite permis à Beauchamp de reprendre l’avantage avant que Duranspahic ne donne de l’air à la formation valdoisienne. Adrien Mattenet, récent 16e de finaliste aux championnats du monde de Yokohama, a finalement offert la victoire à son club formateur qui devance désormais Montpellier (6e) au classement.

Du côté de Pontoise-Cergy, les préfectoraux ont disposé de la lanterne rouge, Caen. Cette victoire permet au club phare du Val d’Oise de se hisser à la deuxième place de la Pro A masculine et condamne leurs adversaires du soir à la descente en Pro B.

Fabien Madigou