Le Conseil général du Val-d’Oise vote vendredi un dispositif d’aide financière à l’obtention du permis de conduire : 100 à 600 euros seront débloqués, à partir de juillet et sous conditions de ressources, pour chaque candidat de moins de 26 ans ayant décroché le précieux sésame.

 « C’est un coup de pouce aux jeunes qui sont les premiers frappés par un chômage à 18 % en moyenne avec des pics à 30% dans certains quartiers, explique Didier Arnal, le président PS du Conseil général du Val-d’Oise. Jusqu’en 1998, par classe d’âge, la moitié de nos jeunes passaient le permis de conduire à l’armée »

10000 jeunes du Val-d’Oise seraient concernés par le dispositif d’aide à l’obtention du permis de conduire voté ce vendredi et qui sera mis en place en juillet pour un coût estimé à 2,7 millions d’euros.

« Dans un département aux transports en commun très déficitaire, la voiture reste le moyen de transport indispensable. Le permis est un facteur d’intégration dans la vie professionnelle, estime Didier Arnal, le président PS du Val-d’Oise. C’est aussi un moyen d’éviter que des jeunes roulent sans permis avec les conséquences que l’on sait »

L’aide s’appliquera sous conditions de ressources. Les jeunes valdoisiens les plus modestes, qui perçoivent un salaire inférieur au Smic ou dont le quotient familial fiscal de leurs parents est inférieur à 300 euros, percevront jusqu’à 600 euros pour un permis dont la facture peut avoisiner les 1500 euros. Ils seraient plus de 2000 à prétendre à l’aide maximale et 3120 pourront percevoir 300 euros, les autres recevront 100 euros.

L’opposition au Conseil général doute  du résultat du dispositif. « Cela ressemble à de la communication politique : 100 euros sur 1500 euros que coûte un permis, nous nous interrogeons sur l’impact réel », déclare Arnaud Bazin, le président du groupe UVO (UMP-Non inscrits) qui rappelle que « lorsque nous étions en charge des affaires du département, nous avions mis en place un dispositif de permis gratuit pour les érémistes et les jeunes en insertion qui avaient un projet professionnel ».