La cantatrice chauve de Eugène IONESCO

du 5 au 7 juin 2009

vendredi 5 juin à 21h // samedi 6 juin à 21h // dimanche 7 juin à 16h

Par le Théâtre du Tricorne.
Mise en scène de Adrien Bernard-Brunel.
Avec : Angélique Chardon, Alexandre Buicanges, Cécile Dubois, Adrien Bernard-Brunel, Hélène Guichard, Hugo Tilly.
Musique et violoncelle : Eléonore Guillaume

La cantatrice chauveà partir de 15/16 ans

La Cantatrice Chauve est sans doute avec La Leçon, la pièce la plus connue et la plus jouée du répertoire de Ionesco. Créée pour la première fois en 1950 au théâtre des Noctambules par Nicolas Bataille, elle se joue depuis sans interruption dans la même mise en scène au théâtre de la Huchette.
Une chose est sûre, on ne s’amuse pas beaucoup chez les Smith et les Martin. Singeant la méthode Assimil et accumulant des situations "Pataphysique", le pouvoir comique de la pièce met en valeur des relations sociales et conjugales décadentes… Sans espoir. Certains comportements violents valant parfois bien le théâtre de Strindberg.

Dans la Cantatrice Chauve, plus les personnages s’ennuient  et se gèlent dans leurs petits souliers, plus le rire fonctionne.

"Je te prêterai les pantoufles de ma belle mère si tu me donnes le cercueil de ton mari"
La Cantatrice Chauve, scène dernière.

Théâtre du Tricorne"Depuis 1996, le Théâtre du Tricorne est un petit théâtre artisanal et indépendant, encore très confidentiel, à Sannois. Ce lieu est ma petite fabrique, mon atelier où j’expérimente, depuis mon plus jeune âge, les différents corps de métiers du théâtre : mise en scène, jeu, scénographie, éclairage, création d’affiches…
S’entraîner à faire comme les grands, pour partager avec le public, pas forcément initié au théâtre, les œuvres du répertoire qui me fascinent.
Ma rencontre avec Hubert Jappelle, il y a six ans, dans sa classe d’art dramatique, est importante ; aussi bien dans mon cheminement artistique que dans l’évolution du Tricorne. Il est la manifestation qu’un théâtre exigeant et artisanal peut exister, en toute légitimité, dans notre monde actuel. C’est pour moi un encouragement à poursuivre ce que j’ai entrepris.
Depuis 1996, le Tricorne a monté des textes de Shakespeare, Obaldia et Prévert. Puis, nous avons représenté Huis Clos de Jean-Paul Sartre (en 2000), La Leçon (2001), et La Cantatrice Chauve (2002) de Ionesco, L’ours et La demande en mariage de Tchekhov (2003), En attendant Godot de Beckett (2004), Le Misanthrope de Molière (2006) et une nouvelle mise en scène de La Cantatrice Chauve en 2008.
Mais le Théâtre ne pourra jamais se passer de comédiens et j’ai donc débauché des camarades, rencontrés sur le chemin de l’école ou du cours d’art dramatique, pour partager avec moi cette expérience, et peut – être qui sait… Créer, un jour, une véritable troupe. Aujourd’hui, notre équipe abrite même en son sein une costumière, P’tit Jouk, ainsi qu’une musicienne et compositrice, Eléonore Guillaume.

Les trois représentations au Théâtre de l’Usine, même si elles ne sont pas une fin en soi, représentent une étape importante pour le Théâtre du Tricorne."

Adrien Bernard-Brunel

Théâtre de l’Usine, 33 chemin d’Andrésy, Eragny-sur-Oise
>> Tarif : 15 € / 12 € / 9 € / 6 € / 5 €
Tarif spécial pour voir les trois pièces du cycle Ionesco : 24 €.
// vendredi, samedi à 21h / dimanche à 16h
Réservations  : 01 30 37 01 11, billetterie@theatredelusine.net

La cantatrice chauve La cantatrice chauve La cantatrice chauve La cantatrice chauve