Après avoir expérimenté les machines à voter lors des deux derniers scrutins, Courdimanche revient au mode de vote traditionnel pour les élections européennes du 7 juin, ce qui « permet le recomptage des voix et le contrôle citoyen » précise la mairie.

 La municipalité de Courdimanche s’appuie sur un rapport du Sénat pour justifier ce retour au mode de vote traditionnel. Selon la chambre, « le vote électronique ne répond pas aux espoirs qu’il a nourris. (…) Plusieurs pays l’ayant expérimenté l’ont soit purement et simplement abandonné, comme en Irlande, soit ont décidé de ne pas le généraliser (en Angleterre et au pays de Galles) ».

Pour l’édile de Courdimanche Elvira Jaouen, il s’agit d’appliquer « le principe de précaution » au vote électronique et de retourner à un mode de scrutin « absolument transparent ».

Utilisés depuis 2007 à Courdimanche, les ordinateurs de vote permettent de se passer de bulletins et de connaître les résultats très rapidement après la clôture du scrutin. L’étape du dépouillement étant tout simplement supprimée.