Diplôme national méconnu, le DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) offre les mêmes droits que le bac, notamment en termes d’accès aux études supérieures. L’université de Cergy-Pontoise dispense depuis maintenant 15 ans une préparation à ce diplôme de la deuxième chance.

L’université de Cergy-Pontoise prépare au diplôme d’accès aux études universitaires option littéraire (DAEU A). Si le baccalauréat fait figure de sésame incontournable pour faire des études à l’université, intégrer une école d’infirmière ou encore passer certains concours de la fonction publique, le DAEU est un passerelle équivalente méconnue.

Tests et entretiens jusqu’en septembre

« Le DAEU s’adresse à des personnes qui, pour une raison ou une autre, ont été amenées à interrompre le cours de leurs études pendant au moins 2 ans » explique Catherine Placer, responsable pédagogique de la formation à l’université. « S’il n’existe pas de niveau minimal requis, des tests et entretiens sont organisés entre mai et septembre, afin de déterminer si les candidats seront en mesure de suivre les cours » poursuit-elle. Les enseignements débutent en septembre et se déroulent le soir entre 18 et 20 heures, à Cergy, sur le site des Chênes de l’université. Une des parcularités du DAEU réside dans sa flexibilité qui permet aux stagiaires de le préparer en 1, 2, 3 ou 4 ans (à raison de 2 à 8 heures de cours par semaine).

Un diplôme exigeant et formateur

Après avoir quitté le système scolaire en BEP, Hafed El Kabch, 28 ans, a choisi de passer le DAEU en un an, en parallèle d’une activité salariée : « Je travaillais le soir et le week-end, je me préparais comme un sportif de haut-niveau. Le DAEU reste ma plus grande fierté, avant même la licence d’histoire que j’ai obtenue par la suite ». Sa réussite au DAEU a été un déclic : « Cela m’a montré que le travail payait ». Aujourd’hui étudiant en master à l’université, il ambitionne d’intégrer Sciences Po Lyon.

Fanny Gorias, 26 ans, a quant à elle préparé le DAEU quelques années après avoir échoué aux épreuves du bac. « Il a fallu se remettre dans le bain des études et surtout fournir beaucoup de travail », se souvient-elle. Une fois son DAEU en poche, elle a pu poursuivre ses études en BTS puis en licence professionnelle. Elle est aujourd’hui responsable de rayon dans une enseigne de la grande distribution.

Subventionné par la région Île-de-France et par le département du Val-d’Oise, le DAEU a été délivré à 315 stagiaires depuis sa mise en place à l’université de Cergy-Pontoise en 1994. 85 personnes suivent actuellement les cours de préparation au DAEU (année universitaire 2008/2009).

Plus d’informations sur le DAEU:
Contact : Amélie Crignon, amelie.crignon@u-cergy.fr , tél. : 01 34 25 61 85.