Ce mercredi, Didier Arnal, président du Conseil général du Val d’Oise et du conseil d’administration de Débitex, signe le contrat de délégation de service public avec la société LD Collectivités pour l’arrivée du très haut débit dans 13 communes de l’est du département. Fin des travaux prévue pour 2012.

En association avec la Seine-Saint-Denis, le Val d’Oise prépare l’arrivée du très haut débit dans 27 communes du nord-est francilien, dont 13 dans le département. Ce réseau doit à terme devenir un véritable atout dans l’attractivité de ce territoire défavorisé auprès des investisseurs, des entreprises et des particuliers.

Un projet de 55 millions d’euros

Le projet, nommé « Débit express », est mené par l’établissement public Débitex, chargé de concevoir, construire et exploiter cette infrastructure par voie de délégation de service public. « Cette solution inédite dans les projets de télécommunications permet une grande souplesse d’intervention » précise le Conseil général du Val d’Oise. Le réseau sera mis à la disposition de tous les opérateurs qui pourront ainsi proposer leurs services aux habitants ou aux entreprises de ce territoire.

Le montant des investissements est estimé à 55 millions d’euros et la subvention publique est de 15,8 millions d’euros, versée à Débitex pour moitié par le Conseil régional (7,9M€) et pour moitié par les départements du Val d’Oise (2,93M€) et de la Seine-Saint-Denis (4,97 M€).

Les 13 villes du Val d’Oise concernées:
Arnouville-les-Gonesse, Bonneuil-en-France, Ecouen, Garges-les-Gonesse, Gonesse, Goussainville, Le Thillay, Louvres, Montmagny, Roissy-en-France, Sarcelles, Vaudherland, Villiers-le-Bel