Courdimanche participe au programme national de sensibilisation « Abeille, sentinelle de l’environnement » aux côtés de l’Union Nationale de l’Apiculture Française. Indispensables à la reproduction de nombreuses espèces végétales, les abeilles connaissent un taux de mortalité annuel de 30%. Leur protection est aujourd’hui une priorité.

 Six ruches seront prochainement installées sur un terrain mise à disposition par l’agglomération de Cergy-pontoise en bordure du village ancien de Courdimanche, qui domine depuis sa colline à 150 mètres d’altitude les 554 hectares de cette ville. Cette installation va s’accompagner d’un travail de sensibilisation de la population aux dangers qui menacent l’abeille, tout particulièrement les jeunes puisqu’un tiers des Courdimanchois à moins de 20 ans. Déjà depuis avril 2008, la commune a cessé d’utiliser des pesticides dans la gestion de ses espaces verts publics. Une pratique qu’elle encourage auprès des particuliers.

Un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité

L’UNAF se bat depuis des années pour faire de la protection des abeilles une cause écologique nationale. Les abeilles sont indispensables à la reproduction de nombreuses espèces végétales ; en contribuant à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs et à fruits de notre planète, soit plus de 200 000 espèces. Elles ont un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité. Selon les dernières données de l’INRA, 35% de la quantité de notre alimentation et 65% de sa diversité dépendent de la pollinisation par les abeilles.

Or, elles connaissent aujourd’hui un taux de mortalité annuel de 30%. Lancé par l’UNAF, en décembre 2005, le projet « Abeille, sentinelle de l’environnement » est un programme national de sensibilisation et d’information sur la sauvegarde de la biodiversité végétale qui vise à la protection des abeilles. A travers ce programme, la sauvegarde de l’abeille revêt pour l’Union Nationale de l’Apiculture Française, un enjeu stratégique environnemental et économique qui va bien au-delà du monde des apiculteurs : en protégeant les abeilles, ils veulent assurer l’avenir tout entier de la planète.

Courdimanche rejoint ainsi des Régions, Départements, Villes et des entreprises privées signataires de la Charte de « Abeille, sentinelle de l’environnement » qui accueillent un rucher. Elle est la première ville du Val d’Oise à s’engager dans cette démarche.