Les bus des courriers d’Ile-de-France sont paralysés. Les chauffeurs du plus grand transporteur privé de la région sont en grève depuis une semaine maintenant à Goussainville. Il s’inquiètent de leurs aquis sociaux. Les conducteurs de bus ne veulent pas échanger certaines de leurs primes contre une augmentation de salaire jugée trop faible, ce qui leur ferait perdre environ 300 euros. Au total deux des trois dépôts d’Ile de France sont toujours bloqués. Chaque jour, les bus de la CIF transportent 100 000 voyageurs.