A l’approche de la décision du Conseil d’Etat concernant les élections municipales et cantonales sur Argenteuil, l’opposition multiplie les actions. Elle prévoit une manifestation ce samedi en réaction aux dernières augmentations d’impôts… votées il y a plus de deux mois.

« Le Parti Radical invite tous les Argenteuillais soucieux de la gestion imposée à la ville par Philippe Doucet et son équipe à participer à une grande manifestation autour de Georges Mothron, Philippe Métézeau et des contribuables argenteuillais de toutes tendances politiques » indique un communiqué. Le rendez-vous est donné ce samedi à 10h30 sur le parking de la salle Jean Vilar.

« Les hausses d’impôts s’accompagnent d’une augmentation de l’endettement et de dépenses inconsidérées et démagogiques, et pour couronner le tout des augmentations indécentes des indemnités des élus de la ville et de la communauté d’agglomération Argenteuil-Bezons. Par contre des dépenses utiles comme les investissements dans les écoles, la solidarité vis à vis de nos anciens, les aides aux gardes d’enfants, l’aide à l’information professionnelle des jeunes sont diminuées ou complètement supprimées. La municipalité dépasse les bornes » précise Philippe Métézeau, qui sera présent à cette manifestation, qui ne sera « peut-être pas la dernière ».

« Cette manifestation intervient à un moment important »

Après avoir distribué des tracts intitulés « Le livre noir de M. Doucet », lancé une pétition, le défilé de mécontents apparait comme une suite logique aux yeux de Philippe Métézeau. Lorsqu’on lui demande si cette manifestation n’arrive pas tardivement, le conseiller municipal d’Argenteuil se justifie argumentant que « l’opposition ne peut pas se contenter d’actions le jour du vote au conseil municipal ». « Les gens ne savent pas forcément ce qu’il se passe au sein du conseil municipal. Pour l’augmentation des impôts, tout le monde n’était pas au courant. Maintenant les Argenteuillais le sont et c’est en toute connaissance de cause qu’ils pourront choisir de nous rejoindre pour manifester » poursuit-il.

Alors que le Conseil d’Etat rendra sans doute la semaine prochaine sa décision sur la demande d’annulation de l’élection cantonale d’Argenteuil-Est, cette manifestation est aussi l’occasion pour l’opposition de se rappeler au bon souvenir des électeurs. Philippe Métézeau le reconnaît. « La manifestation était prévue depuis longtemps mais elle intervient à un moment important de la vie politique locale » précise-t-il. Concernant la demande d’annulation de l’élection municipale, le rapporteur public du Conseil d’Etat vient d’être nommé et, si l’on s’en tient au calendrier respecté pour la cantonale, l’audience devrait se tenir d’ici 10 à 15 jours.