Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Mercredi matin, le syndicat « Paris Métropole » a été officiellement installé. Y figurent notamment le président du Conseil général du Val-d’Oise et celui de l’agglomération de Cergy-Pontoise. Pour Dominique Lefebvre, cette présence marque « la reconnaissance de l’importante de notre agglomération ». L’élu compte sur Paris Métropole pour « dessiner l’avenir de la région parisienne ». Et Didier Arnal souhaite porter « les questions de transports et de déplacements »

 

Les représentants des 93 collectivités rassemblées dans le syndicat mixte d’études se sont réunis ce mercredi pour procéder à l’élection du bureau, du Président et des vice-Présidents, à l’entrée des nouveaux membres, à la mise en place des groupes thématiques, ainsi qu’à l’adoption d’une charte de fonctionnement et d’un calendrier de travail.

 

Au menu des travaux de cet outil commun aux collectivités franciliennes : la solidarité financière, le logement, l’aménagement urbain… Les premiers travaux de Paris Métropole, en juillet, porteront sur les transports.

 

Parmi les élus membre du bureau de Paris Métropole, le président du Conseil général du Val-d’Oise entend s’impliquer « plus particulièrement sur les questions de transports et de déplacements ». Lors de son intervention, Didier Arnal a souligné « l’importance de ce sujet pour les habitants de « la Grande Couronne » et plus particulièrement du Val d’Oise ».

 

Dans Paris Métropole, on trouve aussi Cergy-Pontoise « L’avenir de nos territoires est effectivement lié et le partage de nos visions est un moyen indispensable pour dessiner l’avenir du bassin parisien. Paris Métropole est un outil précieux dans le cadre des équilibres territoriaux en Ile-de-France", estime Dominique Lefebvre, président de Cergy-Pontoise.

Pour ce dernier, « au moment où l’agglomération se bat quotidiennement pour conforter sa place de pôle d’attractivité majeur de la deuxième couronne et sa place dans l’aménagement du territoire, ce syndicat marque aussi la reconnaissance de l’importante de notre agglomération, ex ville nouvelle, 2e pôle de formation d’Ile-de-France, territoire dynamique tourné vers l’avenir ».

Dominique Lefebvre a été élu membre du bureau de Paris Métropole aux côtés de Didier Arnal, président du Conseil Général du Val d’Oise, et  aussi Bertrand Delanoë, maire de Paris, Dominique Voynet, maire de Montreuil, Philippe Laurent, maire de Sceaux ou encore Patrick Braouezec, président de Plaine Commune.