La mise en place des Uteq (unités territoriales de quartier) à Cergy et à Villiers-le-Bel s’accompagne déjà d’un bilan positif. Seulement deux semaines après le lancement du dispositf, la direction départementale de la sécurité publique compte une vingtaine d’interpellations.

L’arrivée des nouveaux policiers de proximité dans le département ne s’est pas faite en douceur. Le 5 juin dernier, vers 20 heures, des incidents ont éclaté simultanément à Cergy et à Villiers-le-Bel. Selon la police, la tension monte avec les jeunes depuis le déploiement de ces unités. Ces brigades d’une vingtaine d’hommes chacune occupent le terrain tous les jours dès 17 heures dans plusieurs quartiers sensibles.

 

C. Obry

http://www.dailymotion.com/embed/video/x9lmrv