Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

st1:*{behavior:url(#ieooui) }


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family:Calibri;
mso-fareast-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Privilégier les transports collectifs, le co-voiturage ou encore le vélo lors des déplacements professionnels, tel est l’objectif du projet Pro’mobilité initié par la Région, en partenariat avec l’Ademe, et placé sous l’égide du projet européen COMMERCE (Creating Optimal Mobility Measures to Enable Reduced Commuter Emissions). Son objectif : réduire de 20% sur 3 ans les émissions de CO 2. La région présentera le 23 juin un bilan des plans de déplacements d’entreprise (PDE) en cours en Île-de-France.


« 
Le trafic routier urbain a des conséquences néfastes, en termes de santé et d’environnement sur nos villes et agglomérations, qui ne sont plus à prouver », explique la Région Ile-de-France..

Le projet Pro‘mobilité consiste à encourager les entreprises, notamment les PME, à réduire les effets sur l’environnement de l’utilisation de la voiture pour les déplacements domicile-travail et professionnels en établissant leur plan de déplacements d’entreprise (PDE).


Co-voiturage, vélo, télétravail… les solutions pour réduire l’usage de la voiture sur les trajets domicile-travail ne manquent pas. D’ailleurs, 150 grandes entreprises ou zones d’activités d’Île-de-France les ont déjà mises en place : ADP Roissy, Renault, IBM, Institut Gustave-Roussy de Villejuif, zone d’activités de Vélizy…


La Région a lancé en juin 2008 le projet Pro’mobilité. Ayant pour but d’informer entreprises et collectivités locales sur la marche à suivre pour mettre en œuvre des PDE, il s’est concrétisé aussitôt par la diffusion d’un guide pratique. La Région a également mis en place, dans le cadre de Pro’Mobilité un réseau régional qui coordonne les informations et les actions.

Création de postes de chargés de mission PDE

Ce réseau s’appuie sur des chargés de mission PDE, dont le salaire sera cofinancé par la Région et l’Ademe. Dix à douze postes devraient être créés, a priori dans des structures comme les chambres de commerce, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les départements  ou les associations gestionnaires de zones d’activités. Leur mission ? Informer, sensibiliser et conseiller les entreprises, leur proposer des outils méthodologiques, former des personnes ressources en leur sein, suivre l’évolution de la mobilité sur leur territoire, organiser des échanges d’expériences…


Formation des chefs de projet PDE

Au-delà, la Région s’engage à favoriser les démarches PDE sur des zones d’activités tout entières ou à une échelle intercommunale. Pour cela, elle entend accorder un accompagnement spécifique aux porteurs de projet PDE : aide au diagnostic, aide à la mise en place des outils de suivi, aide à la communication. Des formations qui pourront même être renforcées si les démarches s’inscrivent dans le cadre d’un Plan local de déplacement (PLD).

Label

Dernière nouveauté : un label Pro’mobilité est mis en place. Celui-ci s’applique aux prestations offertes au niveau local, mais aussi aux outils et supports mis à la disposition des chargés de mission et des porteurs de projet PDE.