3000 salariés sur les 8400 que compte Dassault Aviation seront mis au chômage partiel une semaine par mois de septembre à février 2010. Quatre sites de production sont concernés dont celui d’Argenteuil. Pour justifier cette décision, la direction avance « l’effondrement du marché de l’aviation d’affaires ».

Pour l’instant, il ne s’agit que d’une mesure temporaire censée répondre à une baisse du marché de l’aviation d’affaires. Mais la situation sera évaluée à la fin de l’année 2009 ou au début de 2010 et en fonction du carnet de commande, le recours au chômage partiel pourrait être prolongé. Des licenciements ne sont pas non plus exclus.

Argenteuil fait partie des quatre sites de production concernés par cette mesure de chômage partiel avec Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), Martignas-sur-Jalle (Gironde) et de Seclin (Nord). De septembre 2009 à février 2010, les salariés percevront 75% de leur salaire brut, soit entre 88 et 90% du salaire net, durant l’équivalent d’une semaine par mois, selon un accord validé mardi en comité central d’entreprise par tous les syndicats sauf la CGT.