Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Ce week-end, les Moudjahidines du Peuple d’Iran, dont le siège est basé à Auvers-sur-Oise, organisaient leur traditionnel rassemblement annuel. Dans le contexte politique actuel en Iran, ce grand meeting politique des opposants au régime des Mollahs a rencontré un écho particulier. Retirés depuis janvier de la liste des organisations terroristes par l’Union Européenne, mais pas de celle des Etats-Unis, les Moudjahidines ont réuni leurs supporters et parmi eux, des habitants d’Auvers et des élus socialistes du Val d’Oise.

http://www.dailymotion.com/embed/video/x9nx3r