"La surface a doublé. C’était une mairie adaptée à une ville de moins de 5000 habitants. Nous n’avions même pas de salle de réunion", explique Gérard Lambert-Motte, le maire du Plessis-Bouchard qui a vu sa population augmenter de 25% entre 1986 et 2006 pour s’établir à 7666 habitants. Et, avec le projet de Zac de la partie nord de la Plaine de Boissy présentée ce lundi soir aux habitants, 350 nouveaux logements sont attendus.

Il suffit de se promener dans le centre-ville pour voir le visage du Plessis-Bouchard changer, "tout en gardant son esprit village", précise son maire. A l’image d’abord des travaux engagés dans le centre-ville : une mairie agrandie et une place livrée à la rentrée. A quoi vont s’ajouter la construction de deux petits immeubles (R+2 et R+3) dont les travaux débuteront en 2010. Seront construits 19 logement sociaux et 30 appartements en accession à la propriété avec trois commerces en rez de chaussée. Avec de nouveaux aménagements de l’espace, "le centre sera plus ouvert", assure le maire qui a voulaire "faire respirer" le quartier. Parallèlement, l’église sera rénovée en début d’année prochaine.

Autre grand chantier à venir : le projet de Zac de la partie nord de la Plaine de Boissy présentée ce lundi soir aux habitants à l’occasion d’une deuxième réunion publique. 350 nouveaux logements sont attendus dont 40 % de logements sociaux et une résidence pour personnes âgées. "1000 nouveaux habitant sont attendus", annonce Gérard Lambert-Motte, le maire du Plessis-Bouchard.Un projet d’aménagement sur 15 hectares qui verra la construction d’un nouveau collège et d’un gymnase (ouverture probable en 2013), le collège actuel sera réhabilité en école élémentaire (maternelle et primaire). "Le Plessis-Bouchard change, sa population a déjà rajeuni", explique l’élu qui souhaite une ZAC respectueuse de l’environnement. Signe de cette volonté, la réalisation actuellement d’une coulée verte de 750 mètres, où seront plantés des poiriers sauvages et des aires de pique-nique, dans la traversée de la plaine jusqu’au Bois de Boissy à Taverny.

Et bonne nouvelle pour les enfants du centre équestre, situé à proximité, ils pourront sortir leurs poneys dans la coulée. Inauguration envisagée le 20 octobre prochain.