Les relations entre le préfet du Val d’Oise et la municipalité d’Argenteuil ne sont pas vraiment au beau fixe. Après l’épisode du passeport biométrique, qui a vu la préfecture placer ses services en mairie d’Argenteuil, voilà que le Préfet, dans un courrier daté du 29 juin, recadre Philippe Doucet pour des propos sur les problèmes de circulation intervenus le 19 juin à l’occasion du concert du groupe Kassav’ tenus dans le magazine municipal « L’Argenteuillais ». Une sortie plutôt inhabituelle pour un préfet.

La préfecture du Val d’Oise et la mairie d’Argenteuil se rejettent mutuellement la responsabilité des embouteillages monstres le jour du concert gratuit de Kassav’ le vendredi 19 juin. Dans l’édito du dernier numéro de « L’Argenteuillais », la municipalité explique ces difficultés de circulation par le « dispositif sécuritaire de très grande ampleur » mis en place par les « autorités préfectorales ».

« La Ville regrette sincèrement que ces mesures de sécurité qui lui ont été imposées et auxquelles s’est rajoutée la coupure de la A86 à hauteur de Colombes en raison de l’accident d’un camion transportant des produits dangereux, aient entrainé indépendamment de sa volonté de très importantes difficultés de circulation au sein de la commune et de très nombreux désagréments pour les Argenteuillais » poursuit le texte avant d’annoncer la tenue d’une réunion avec la préfecture et les pompiers « afin qu’à l’avenir, la ville puisse organiser des événements d’une même ampleur sans mettre en place des mesures si contraignantes de circulation. »

Recadrage préfectoral

Dans son courrier adressé au maire d’Argenteuil, le préfet du Val d’Oise Paul-Henri Trollé, démonte, point par point, le raisonnement de la municipalité dans son édito. « Tout en vous réjouissant du bon déroulement du concert dont vous vous attribuez le mérite, vous reportez la responsabilité des embarras de circulation qu’il a engendrés sur les services de l’Etat » regrette-t-il avant d’exposer sa version des faits.

« La police de la circulation dans une commune est de la responsabilité du maire »

« Je dois observer que la responsabilité du schéma de circulation mise en place ce soir là vous revient de même. Je suis au regret de devoir vous rappeler que la police de la circulation dans une commune est de la responsabilité du maire. Les arrêtés municipaux que vous avez pris pour interdire la circulation dans diverses rues le 19 juin au soir montrent d’ailleurs que vous ne l’ignorez pas » poursuit avec un brin d’ironie le préfet.

Sur la volonté de la mairie d’Argenteuil d’organiser des manifestations de même ampleur « sans mettre en place des mesures si contraignantes de circulation », le représentant de l’Etat indique qu’il en prend « bonne note. » « J’attends avec intérêt le dossier de préparation du concert de rap (Kery James et Kenza Farah en concert gratuit NDLR) organisé par la ville d’Argenteuil, au même endroit, le 8 juillet prochain » lance-t-il presque frondeur.

« Je ne doute pas que le schéma de circulation que vous vous proposez d’arrêter à cette occasion saura préserver la libre circulation des automobilistes, et ne manquerai pas de vous faire savoir s’il me paraît garantir la sécurité des spectateurs du concert et des riverains » conclut le préfet du Val d’Oise. La prochaine réunion de sécurité pour l’organisation de ce concert gratuit s’annonce houleuse.