La 2e circonscription du Val-d’Oise est aujourd’hui la plus peuplée de France. La commission consultative du redécoupage électoral présidée par Yves Guéna va proposer au gouvernement la création d’une nouvelle circonscription comprenant le canton de l’Hautil, moins la commune de Neuville et le canton de Cergy-Nord. L’actuelle 2ème circonscription serait constituée des cantons de Cergy-Sud, de l’Isle Adam, de Viarmes et de la commune de Neuville.

« Un tel découpage limiterait les écarts de populations entre les circonscriptions du département et respecterait l’équité électorale », réagit Dominique Lefebvre, premier secrétaire de la fédération du  Val d’Oise du parti socialiste. Le maire de Cergy avait pointé du doigt les déséquilibres en terme de population qu’entraînerait la proposition gouvernementale de redécoupage se limitant à couper en deux l’actuelle 2ème  circonscription, ce qui en outre avait pour conséquence de couper la ville de Jouy-le-Moutier en deux, une partie des bureaux restant sur la 2ème  et l’autre sur la future 10ème.
 
« La commission propose, de la même façon que la Fédération du Val d’Oise du Parti socialiste l’avait fait tant auprès du Préfet du Val d’Oise qu’à celui du Président de la Commission, de réduire ces déséquilibres en retirant de la 7ème  circonscription, le canton de Viarmes afin de l’adjoindre à la 2ème circonscription, se félicite Dominique Lefebvre. Cette proposition, en même temps qu’elle répond aux problèmes de déséquilibres, rend inutile le partage inexplicable de Jouy-le-Moutier entre les deux circonscriptions ».