Menacé de fermeture, le service de radiothérapie de l’hôpital d’Argenteuil a fait l’objet d’un vote de motion « pour la protection et le maintien du service » au conseil municipal qui s’est tenu lundi soir. Dans cette motion, le conseil municipal demande que le seul service public de Radiothérapie du département « continue de fonctionner dans l’intérêt des patients dont les lourdes pathologies nécessitent des soins de proximité efficaces. »

Le service de radiothérapie de l’hôpital Victor Dupouy doit accueillir de nouveaux équipements en 2010 afin « d’assurer des soins faisant appel à des techniques novatrices dans le traitement des cancers » indique la mairie. Ainsi à partir du premier trimestre 2010, plus de 600 patients pourront être traités chaque année. Malgré ces perspectives, une menace de fermeture plane sur ce service crée en 1978.

Optimisation des investissements publics

Ainsi pour soutenir le Conseil d’Administration du centre hospitalier, le Conseil municipal demande que « le service de radiothérapie, seul équipement public du territoire d’Argenteuil-Bezons et du département, continue à fonctionner dans l’intérêt des patients dont les lourdes pathologies nécessitent des soins de proximité efficaces. » Par ailleurs, les élus réclament que « les investissements publics réalisés soient optimisés, et que leur utilisation servent toutes les populations » et que « les autorités de tutelle organisent la radiothérapie, dans le sens d’une orientation vers le Centre Hospitalier d’Argenteuil, favorisant clairement le service public, mettant ainsi en place la logique de la politique de territoire initiée par ces mêmes autorités de tutelle. »
 
Enfin « un travail est d’ores et déjà mené avec plusieurs établissements de soin d’Ile-de-France pour adresser les patients vers le service de Radiothérapie de l’Hôpital d’Argenteuil » indique la mairie.