Dix jeunes soupçonnés d’avoir lancé des projectiles sur les forces de l’ordre lors des émeutes qui se sont déroulées en novembre 2007 à Villiers-le-Bel comparaîtront au tribunal de Pontoise les 2 et 3 juillet prochain. Deux nuits de violences avaient suivi la mort de Mohsin et Lakamy dans un accident entre leur mini-moto et un véhicule de police.

 C’est le premier procès des émeutes de Villiers-le-Bel. Un an et huit mois après les événements, dix jeunes, âgés de 20 à 25 ans, vont comparaître pour violences volontaires avec plusieurs circonstances aggravantes. Ils sont soupçonnés d’avoir jeté divers projectiles sur les policiers lors des nuits d’émeutes qui ont suivi la mort des deux adolescents, les tirs d’armes à feu faisant l’objet d’une autre procédure. Pavés, bouteilles et cocktails molotovs ont été jetés ces nuits-là sur les fonctionnaires de police dans l’exercice de leur fonction. Les auteurs de ces jets risquent jusqu’à 7 ans de prison. Parmi les dix prévenus, deux sont en état de récidive après avoir été condamnés pour des faits semblables indiquait Le Parisien Val d’Oise dans son édition du 12 juin.

Ce premier procès se tiendra les 2 et 3 juillet prochains au palais de justice de Pontoise. Les dix prévenus feront face aux 31 policiers, qui se sont constitués partie civile.